Partager :
: Accueil

SOS TSAF - Famille, proche aidant et personne ayant le TSAF
Accompagnateur virtuel Antonin

Pourquoi miser sur un diagnostic précoce

📍 Vous êtes ici : accueil » article » Pourquoi miser sur un diagnostic précoce : dans la catégorie 📂 Petite enfance

Pourquoi on fait un diagnostic, c’est parce qu'on veut les comprendre ces enfants là, on veut les aider adéquatement. Je pense qu'on n'est pas très bon pour faire ça présentement et on veut avoir accès à des ressources, donc oui le diagnostic peut nous donner des accès à un centre de réadaptation approprié, peut nous donner un code du ministère pour l'école. Ça va vraiment faire une différence.

Dre Goyette - Conférence SOS TSAF

Quand parler de retard?

Il y a retard lorsque la séquence de développement d’un enfant a un écart important par rapport à la moyenne des autres enfants. « Par exemple, on s’attend à ce qu’un enfant fasse ses premiers pas sans aide autour de 12 mois ou qu’il ait commencé les étapes qui mènent à la marche, explique la Dre Anne-Marie Goyette, pédiatre du développement à l’Hôpital de Montréal pour enfants. Ainsi, je ne suis pas inquiète pour un enfant de 16 mois qui se déplace en se tenant aux meubles, car il va marcher bientôt. Cependant, un enfant de 17 mois qui commence à peine à se tenir debout a probablement un retard. »

« Sur le plan du langage, un enfant de 12 mois qui ne babille pas encore (ex. : « bababa », « tatata ») présente sans doute un retard parce que c’est l’âge des premiers mots », poursuit la Dre Goyette. Mais s’il babille et s’il montre du doigt les objets qu’il veut avoir, tout va bien.

Le mot « retard » implique que l’enfant a des chances de rattraper son retard avec de la stimulation. Toutefois, si ses difficultés persistent, cela veut dire qu’il a peut-être un trouble qui sera diagnostiqué plus tard. « Dans le cas d’un trouble, l’enfant va pouvoir s’améliorer, mais il aura toujours des difficultés », indique la pédiatre.

Source : https://naitreetgrandir.com/fr/dossier/developpement-enfant-pas-a-pas/

 

 

Bonne nouvelle

Agir tôt : Des facteurs de risque sont présents

Il peut être question, par exemple, d’un enfant exposé à un pathogène pendant la grossesse ayant pu engendrer un retard de développement ou d’antécédents familiaux de retards ou de troubles de développement

Source : Agir tôt - Volets du programme